Fromages
fromage.jpg
Accueil Fromages

Nos fromages fermiers

Origines du fromage

L’invention du fromage est contemporaine des débuts de l’élevage, 10 000 ans avant notre ère.

gamme-paccardDepuis des temps immémoriaux, l’homme boit le lait produit par les animaux domestiques qu’il élève. Mais cet aliment nutritif ne se conserve que quelques jours. L’homme s'est rapidement aperçu que le lait laissé à l'air libre caille spontanément, et que le caillé ainsi obtenu peut être égoutté et séché. Véritable aubaine, cette transformation naturelle a tout de suite constitué un moyen simple… et agréable de conserver le lait, cet aliment aussi précieux que périssable.

Le fromage est né de la nécessité de constituer des réserves de nourriture, pour passer la mauvaise saison ou pour éviter des pénuries alimentaires. Ainsi, contrairement au lait, il peut être conservé, stocké et transporté. Les principes de base de la fabrication des fromages sont toujours les mêmes, mais les hommes ont inventé de multiples variantes, modifiant à l’infini les textures, les goûts et les saveurs.

Manger du fromage est indispensable pour plusieurs raisons :

  • Il est riche en calcium : sans lui il n’y a pas d’os. D’où la nécessité absolue d’en manger pendant toute la croissance.
  • Il permet de lutter contre l’ostéoporose, maladie caractérisée par une perte osseuse touchant particulièrement les femmes dès la ménopause.
  • C’est une excellente source de protéines, éléments bâtisseurs du corps. Les protéines animales, sources d’acides aminés que l’organisme ne sait pas synthétiser, seraient à consommer en quantité égale avec les protéines végétales.
  • Il apporte des vitamines, (A : antioxydantes, B2 pour de nombreuses réactions métaboliques, D pour la prévention du rachitisme).
  • Et parce que c’est bon tout simplement : « Un morceau de pain, un morceau de tomme et une assiette de soupe, c’est que du bonheur !… »
Manigod