Qu’est ce qu’un lait cru ?

Lait cru, c’est-à-dire que la flore totale du lait d’origine n’est pas altérée par un traitement thermique au-delà de la température de l’animal. La plupart du temps, les fabrications fromagères fermières se font directement à la sortie du pis de l’animal.

Il s’agit d’un lait non chauffé au-delà de 40 °C et n’ayant subi aucun traitement d’effet équivalent. L’étiquetage « fromage au lait cru » s’applique uniquement aux fromages fabriqués intégralement au lait cru.

Un lait qui contribue à l’aménagement du territoire

La production fromagère traditionnelle est donc un élément important du tissu économique et social des régions : elle s’inscrit dans une dynamique de développement rural et d’aménagement du territoire, elle évite la désertification de certaines zones en fournissant une source de revenus non négligeable aux agriculteurs.

Un lait plaisir

Les producteurs de fromages au lait cru ont à concilier des exigences multiples : celles de la réglementation européenne pour en garantir la qualité sanitaire, celles du consommateur qui éprouve du plaisir à consommer des fromages au lait cru dont il reconnaît les qualités gustatives et la dimension culturelle tout en s’interrogeant sur leur valeur santé.

Un lait de plus en plus garanti par l’hygiène et la biodiversité microbienne

Les bénéfices des fromages au lait cru sont indéniablement liés à la diversité des populations microbiennes peuplant l’écosystème fromage.

Cette diversité persiste même si les pratiques de production de lait uniquement basées sur l’hygiène tendent à diminuer quantitativement les niveaux de flore microbienne.

Il est indéniable que les bénéfices des fromages au lait cru dépasseront d’autant plus les risques que la production de lait et sa transformation toujours guidées par l’hygiène sauront prendre des mesures pour préserver la biodiversité microbienne d’intérêt technologique.